« Les Indestructibles 2 » sort aujourd’hui en France et comme beaucoup, je n’ai pas su résister à la tentation d’aller le voir en avant première. J’ai donc profiter d’une journée à Disneyland Paris pour aller voir le film, qui était diffusé dans le cinéma qui se trouve sur le Disney Village. Alors, l’attente valait-elle le coup?

Avant que tu n’ailles plus loin, sache que cet article ne contiendra pas de spoil, et que je vais tenter d’être le plus vaste possible, malgré tout, je vais te parler du film et donc tu pourrais juger que certains point vont trop loin en lisant cet article, tu prends le risque d’en savoir un peu plus sur le film.

Après plus de 13 ans d’attente la suite des aventures de la famille Paar est enfin sur nos écrans et je dois bien avouer que j’avais peur d’être déçue. Même si Pixar a largement prouvé que niveau suite, ils savaient y faire, on ne peut pas oublier que le premier volet était quand même extrêmement bien fait, l’histoire était captivante et les personnages adorables. Et c’est un point très important, car la manière dont le film a été fait, permet aux spectateurs d’être replongés immédiatement dans la suite des événements, sans flashbacks, sans ellipses. On reprends au moment même où on avait abandonné nos héros. Même en n’ayant pas revu le film depuis quelques mois, je me suis directement laissée embarquer comme si je venais de regarder le un juste avant.

J’ai ressenti que le but de cette suite était de permettre aux personnages qui n’ont pas eu leur moment de gloire dans le premier de se mettre en avant, de montrer que eux aussi sont des « Supers » et que Mr Indestructible n’est pas le seul à pouvoir jouer au héros. C’est donc tout naturellement que Mme Indestructible se place au centre de cette intrigue, tout comme Jack Jack qui va avoir la chance de montrer à tout le monde que lui aussi a des pouvoirs et que même si c’est un bébé, il peut sauver le monde ! J’ai adoré découvrir ces deux personnages un peu plus en détails, apprendre à les connaître, à les voir évoluer et devenir de véritables piliers pour cette histoire. En sortant de la salle, je n’avais d’yeux que pour eux, et arrivée dans la première boutique juste à côté, j’ai voulu craquer et acheter tout les produits à leurs effigies.

J’ai adoré la complexité du personnage de Mme Indestructible, qui deux facettes contradictoires mais complémentaires, d’abord Hélène Paar, mère de famille respectable, qui a toujours fait passer le bonheur de ses enfants et son mari avant le reste, et Mme Indestructible, Super héroïne, forte, indépendante qui veut se battre pour ce qui est juste. On ressent bien le conflit qui oppose ses deux aspects de sa personnalité, l’histoire est basée sur ça et à l’inverse de Mr Indestructible dans le premier film, elle n’agit pas pour la gloire mais bien pour permettre à ses enfants de grandir dans un monde où chacun trouvera sa place. Elle est très attachante, et ça fait du bien d’avoir un film où une maman se démarque des autres personnages et saura faire la différence.

Quant à Jack Jack, bien qu’il soit un bébé, qu’il ne parle pas ou que ses actions restent dépendantes des autres personnages, ses interventions restent les plus drôles, et il parvient à se faire une place de choix dans cette famille. Le seul point « négatif » c’est que j’en attendais un peu plus le concernant. Certes il est drôle, certes il est mignon, mais maintenant j’aimerais qu’il soit plus. J’ai donc la sensation que son histoire n’est pas achevée et j’espère qu’ils feront un troisième film pour nous raconter les aventures de Jack Jack ayant un peu grandi.

Mais malgré la mise en lumière de ces deux personnages, le reste de l’équipe n’a pas été négligé, mais évolue sur un aspect de leur vie plus personnelle concernant Mr Indestructible et Violet. Quant à Flash et Frozone, ils ont chacun un rôle à jouer. Frozone que j’avais adoré dans le premier, à le droit à une place un peu plus importante dans celui ci et c’est agréable de voir sa relation avec la famille Paar être un peu plus développée.

Mention spéciale à l’intervention de Edna Mode, grande chouchoute des fans, qui ne devrait pas décevoir ces derniers. Comme dans le premier, on l’a retrouve à un moment inattendu qui va apporter beaucoup d’humour au film.

Le méchant, quant à lui, évolue dans l’ombre et son identité reste secrète jusqu’au moment de la grande révélation. En prêtant attention aux détails, on peut vite deviner de qui il s’agit, et c’est très crédible. Je n’ai aucun reproche à faire à ce niveau là, son histoire est travaillée, logique et touchante. Car un méchant n’est pas méchant sans raison, encore moins chez Pixar. Malgré tout, ce n’est pas un méchant que je vais considérer « culte », je trouve qu’il a moins d’impact que Syndrome, moins de charisme et moins de prestance.

Et pour revenir au film, c’est très difficile d’en parler sans trop en dire, mais je tiens absolument à ne rien spoiler pour que vous puissiez le découvrir de vous même au cinéma, tout ce que je peux dire c’est qu’il est très bien construit. Chaque passage « calme » enchaîne sur un moment d’action et il est très difficile de s’ennuyer. Personnellement, ce n’était pas mon cas, et malgré un gros coup de fatigue, je suis restée devant l’écran à découvrir cette histoire, à l’apprécier, et surtout à me dire à quel point j’aime les studios Pixar. Je ne peux que conclure en vous disant que je retournerais le voir avec grand plaisir pour le faire découvrir à mon chéri, qui attendait sa sortie avec impatience.

Je vous conseille d’aller le voir si vous avez aimé le premier, si ce n’est pas le cas, je ne pense pas qu’il vous fera changer d’avis sur cette histoire, tant il reste fidèle au premier volet. J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi, et j’attends avec impatience vos retours.

Partager: